Ouvrons les champs du futur présent

Ouvrons les champs du futur présent

Parmi les 7milliards de terriens, beaucoup ont faim. Mais la planète fatigue à force d’être sur-cultivée.

 

Alors, on attend que la terre nous dise “stop” ou on invente dès maintenant une nouvelle agriculture, respectueuse des sols, des produits et des hommes ?

 

C’est le choix que nous avons fait en accompagnant McDonald’s dans sa stratégie agroécologique ambitieuse et originale.
 

 

La stratégie agroécologique de McDonald's, une dynamique collective de progrès

Inviter des experts de tous les horizons et tendances du monde agricole, des scientifiques, des représentants d’institutions publiques, d’associations et d’ONG à débattre de l’agriculture de demain... Le moins qu’on puisse dire est que ce n’est pas gagné d’avance. C’est pourtant le principe qui sous-tend la méthode de concertation retenue par McDonald’s en 2009 : réunir des acteurs dont les contraintes et les systèmes de valeur ne sont pas a priori conciliables, pour faire dialoguer ces logiques et explorer des solutions nouvelles.

 

Au terme de 18 mois de concertations, McDonald’s France a défini avec ses fournisseurs une stratégie agroécologique basée sur un dispositif de tests impliquant chacun des acteurs de ses principales filières et en premier lieu les agriculteurs. Le cap est fixé : une réduction significative de l’empreinte environnementale d’ici 2020.

 

  • 4 objectifs communs : réduire les émissions de gaz à effet de serre, préserver les ressources en eau, contribuer au maintien de la biodiversité, améliorer le bien-être animal

 

  • 5 programmes d’actions (blé, bœuf, pomme de terre, poulet et salade), avec un dispositif d’expérimentation développé sur 10 ans. Chaque programme est piloté par le fournisseur et fait l’objet d’un suivi régulier par McDonald’s.

 

  • Un réseau de 30 fermes et parcelles de référence est mis en place dans chacune des cinq filières. Des agriculteurs et éleveurs volontaires y testent de nouvelles pratiques. Il s’agit de vérifier, dans des conditions réelles, leur efficacité du point de vue environnemental mais aussi économique au travers d’indicateurs. Chaque année un conseil scientifique suit le développement des programmes et apporte son expertise pour les enrichir. De nouvelles solutions sont mises en place, les moins efficaces sont abandonnées.

 

Dès 2014, les pratiques les plus pertinentes seront progressivement déployées à l’ensemble des producteurs des filières de McDonald’s France.