McDONALD’S France

McDONALD’S France

« Vous travaillez pour McDo ?!» C’est la première réaction lorsque nous présentons l’un des principaux clients de l’agence.  Après que nous ayons raconté tout ce que nous faisons avec le n°1 de la restauration rapide, la réaction est pratiquement aussi unanime : « Je n’aurais pas cru qu’ils faisaient tout ça ! »

 

Depuis 2006, nous avons aidé McDonald’s France à bâtir sa stratégie de développement durable qui donne à sa parole une réelle légitimité. La démarche a été pragmatique : des actions en profondeur construites patiemment pour obtenir des résultats qui transforment en profondeur l'entreprise.

 

Les chantiers se sont ouverts, au fur et à mesure de la conviction et de l’adhésion grandissantes des franchisés qui financent les actions collectivement, au travers de leur GIE. Si McDonald’s France impulse et oriente, rien ne se fait sans l’aval du GIE. Cette gouvernance coopérative est sans doute l’une des clés du succès de McDonald's et du développement durable chez McDonald's.

 

 

L’une des orientations impulsées par Synergence : rien d’efficace ne se fait tout seul, l’entreprise, même multinationale, doit apprendre à agir avec une multitude d’acteurs et rien de durable ne se fait sans intégration dans le quotidien de l’entreprise.

 

Voir plus

Gaz à effet de serre : McDonald’s solidaire de ses filières d’approvisionnement

 

Le mode de suivi régulier de ses émissions de gaz à effet de serre (GES) mis en place à la suite du premier bilan de 2005 lui permet de piloter avec précision ses plans de progrès : remontées mensuelles d’informations et Bilans Carbone® effectués tous les 3 ans par un bureau d’études spécialisé.

 

Le troisième bilan en 2011 a fait apparaître une baisse des émissions par transaction de 35 % sur le périmètre des restaurants, et pour la première fois une baisse sur le périmètre global : - 2 %. Des résultats encourageants qui confortent les objectifs de réduction pour 2020

 

Objectif : -20 % à l’horizon 2020 sur un périmètre global

 

Sur le périmètre des restaurants, les investissements réalisés en cours de déploiement permettent  de penser que l'enseigne atteindra -60 % de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2020.  Sur le périmètre global, McDonald’s France s’est fixé un objectif de réduction de 20% d’émissions de GES entre 2005 et 2020, c'est-à-dire incluant toutes les émissions directes et indirectes, de l’amont à l’aval, et notamment les filières agricoles et les déplacements des clients.

 

Les filières amont (productions agricoles et activités dans les usines de transformation) représentent une part très importante des émissions, c'est pourquoi il était indispensable de concevoir une stratégie visant à réduire l'empreinte environnementale des productions agricoles de McDonald's.

 

La stratégie agroécologique, une dynamique collective de progrès

 

Inviter des agriculteurs, des experts de tous les horizons et tendances du monde agricole, des scientifiques, des représentants d’institutions publiques, d’associations et d’ONG à s'engager dans un travail collectif plus de 18 mois pour mettre au point le nouveau cahier des charges agricoles de McDonald's... Le moins qu’on puisse dire est que ce n’est pas gagné d’avance. C’est pourtant ainsi, en concertation, que l'enseigne a abandonné l'idée d'un cahier des charges, à part sur les questions de sécurité sanitaire, pour aller vers un plan de progrès agricole à 10 ans avec l'ensemble des filières jusqu'aux agriculteurs.

 

Et trouver ainsi les conditions d'une troisième voie agricole, productive avec une très faible empreinte environnementale.

 

Au terme de 18 mois de concertations, McDonald’s France et Synergence ont défini avec les fournisseurs de l'enseigne une stratégie agroécologique basée sur un réseau de 30 fermes de référence conduisant un dispositif de tests impliquant chacun des acteurs de ses principales filières et en premier lieu les agriculteurs. Le cap est fixé : une réduction significative de l’empreinte environnementale d’ici 2020.

 

 

4 objectifs communs : réduire les émissions de gaz à effet de serre, préserver les ressources en eau, contribuer au maintien de la biodiversité, améliorer le bien-être animal.

 

5 programmes d’actions (blé, bœuf, pomme de terre, poulet et salade), avec un dispositif d’expérimentation développé sur 10 ans. Chaque programme est piloté par le fournisseur et fait l’objet d’un suivi régulier par McDonald’s.

 

Un réseau de 30 fermes et parcelles de référence est mis en place dans chacune des cinq filières. Des agriculteurs et éleveurs volontaires y testent de nouvelles pratiques. Il s’agit de vérifier, dans des conditions réelles, leur efficacité du point de vue environnemental mais aussi économique au travers d’indicateurs. Chaque année un conseil scientifique suit le développement des programmes et apporte son expertise pour les enrichir. De nouvelles solutions sont mises en place, les moins efficaces sont abandonnées.

 

Dès 2014, les pratiques les plus pertinentes seront progressivement déployées à l’ensemble des producteurs des filières de McDonald’s France.

Voir plus
​​

Management environnemental : 10% technique, 90% d’accompagnement

 

McDonald's et Synergence s'emploient à confier la responsabilité environnementale de chaque restaurant à un membre de l’équipe opérationnelle.

 

C’est l’intuition qui a présidé à la création en 2008 du réseau de référents au centre du dispositif de déploiement environnemental EcoProgress™. Leur rôle est essentiel : sensibiliser et mobiliser les équipes, veiller à la bonne application des recommandations, assurer le suivi des consommations... Les clés du succès ? Plusieurs ingrédients entrent en jeu.

 

Les composantes du dispositif EcoProgress™:

  • Un logiciel : sur lequel s’appuie le référent pour piloter les pratiques,
  • L’animation : une équipe dédiée, des supports de communication, des classes à distance,
  • Le Défi : lancé chaque année pour challenger les restaurants et récompenser les meilleurs

 

La prise en compte de la réalité du travail : les référents sont sur le terrain, rendant ainsi le périmètre de décisions et d’actions compréhensible par tous les acteurs opérationnels.

  • La responsabilisation : la fonction de référent est fondée sur l’aptitude des collaborateurs à s’impliquer volontairement dans une mission et fait primer l’envie d’entreprendre sur la responsabilité hiérarchique.
  • La notion de progrès collectif : l’action de chaque restaurant s’inscrit dans une démarche commune à l’ensemble de l’entreprise, les progrès sont mesurés à l’échelle nationale.
  • L’appartenance : les référents font véritablement partie d’une communauté, bénéficiant d’une émulation collective.

 

Aujourd’hui, plus de 95 % des restaurants ont un référent environnement qui agisse au quotidien pour baisser l'empreinte environnementale des restaurants McDonald's avec des résultats très significatifs en termes de réduction des émissions de GES, d'économie d'énergie, d'eau, d'efficacité du système de tri des déchets,…

Voir plus

 

Programme Emballages abandonnés, de la concertation aux partenariats

 

Après de nombreuses tentatives visant à régler le problème des emballages abandonnés sur la voie publique par les clients de McDonald's, l'enseigne et Synergence ont engagé un important dispositif de concertation qui a conduit à la mise en place d'un plan global impliquant les clients, les 900 communes d'implantation de McDonald's, une transformation des emballages et de nombreux dispositifs de sensibilisation et de communication.

 

Le problème parait simple, mais la réponse ne l’est pas. Une multitude de « logiques » interfèrent (fabricants d’emballages, communes, citoyens clients ou non, production et logistique de McDonald’s...), aucune de ces logiques ne détenant LA solution qui les satisferait toutes.

 

Les méthodes de concertation sont apparues comme les mieux adaptées pour faire émerger des scénarios de solutions qui « additionneraient » ces logiques.

 

En 2007, une large concertation, initiée par McDonald’s France, réunissait l’ensemble des acteurs concernés par l’abandon des emballages dans les rues et dans la nature. Les solutions identifiées étaient testées avec succès dans deux villes pilotes.

 

En octobre 2008, une charte nationale était signée entre l’AMF (Association des Maires de France) et le SNARR (Syndicat National de l’Alimentation et de la Restauration Rapide). Cette charte est déclinée localement en partenariats et signée avec les villes ou les communautés d’agglomérations.

 

Depuis 2010 dans le cadre de cette charte, Synergence déploie pour McDonald's le dispositif mis au point en concertation, commune par commune, avec l'implication de tous les franchisés installés dans ces villes.

 

Plus de 500 villes françaises sont couvertes aujourd'hui par le programme emballages abandonnés.

Voir plus

logo mc do

McDONALD'S FRANCE

Implanté en France depuis 1979, McDonald’s France compte aujourd'hui plus de 1200 restaurants et plus de 63 000 collaborateurs qui servent plus d’un million de repas par jour.

 

McDonald’s France, c’est aussi un engagement de plus de dix ans dans le Développement durable avec plus de 80% des salariés en CDI, 375 communes engagées dans le programme emballages abandonnés et 90% des emballages en matériaux issus des ressources renouvelables.

 

www.mcdonalds.fr